" Je m'éveille le matin avec une joie secrète, je contemple la lumière avec ravissement et tout le reste du jour je suis content "
Montesquieu

Ma nouvelle vie à Lîdge

jeudi 3 août 2017

Marguerite Duras : " L'Amant "



Un roman semi-autobiographique. L’histoire se déroule en Indochine française ( Vietnam) avant la seconde guerre mondiale. Une famille française, dont le père s’est suicidé, : la mère en panique pour elle est ses trois enfants, deux garçons et une fille de 15 ans qui va tomber amoureuse d’un Chinois de trente ans ( d’où scandale général).

Le titre du roman «  L’Amant » me semble trompeur car ce qui est important ici, c’est la haine ou le désamour qui s’installe entre la mère et ses enfants.
 A saluer le style de Marguerite Duras qui est épidermiquement féminin … ce qui n’est pas si courant que cela dans la littérature.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire